Isoler vos murs par l'intérieur : techniques, avantages et inconvénients

Renfrorcer l'isolation de son habitation

Isolation laine de verre murs intérieurs

Vous avez pour projet d’améliorer les capacités isolantes de votre maison ou appartement ? Si vous n’avez pas la possibilité de réaliser ces travaux à l’extérieur, sachez qu’il est également possible de revoir l’isolation via les murs intérieurs. Plus rare, cette technique est cependant utile en cas de façade classée ou de maisons mitoyennes.

Découvrez les diverses possibilités qui s’offrent à vous ainsi que les avantages de l’isolation des murs intérieurs dans notre article ci-dessous.


 

Les différentes techniques d’isolation

Suivant votre situation et les contraintes auxquelles vous faites face, il existe plusieurs techniques vous permettant d’améliorer les capacités énergétiques de votre habitation en isolant vos murs par l’intérieur.

L’isolation par doublage consiste à poser une grille en bois ou en métal sur le mur à rénover et à remplir ensuite l’espace entre ces deux éléments avec un matériau isolant solide, en mousse ou en laine. Des panneaux de plâtre ou de bois sont ensuite posés sur la grille pour apporter une finition esthétique. Vous pouvez également trouver dans le commerce des panneaux de ce type déjà recouverts d’isolant. Il vous suffit alors de poser ces derniers contre le mur choisi.

Cette technique doit obligatoirement être combinée à la pose d’un écran pare-vapeur entre l’isolant et la couche de finition, que celle-ci soit en bois ou en plâtre, afin d’éviter la condensation de la vapeur contre le mur dit « froid ». Le procédé par doublage présente de très bons résultats en termes d’amélioration des capacités isolantes de votre habitation, mais il bloque le comportement hydromécanique naturel du mur. Vous risquez donc, par exemple, d’avoir des difficultés à refroidir votre maison en été.

Une seconde possibilité est d’opter pour l’isolation par panneaux isolants. Vous pouvez dès lors choisir entre les blocs de béton cellulaire Ytong et les panneaux étanches à la vapeur. Ces différents éléments peuvent être placés contre toutes les surfaces et ils ne nécessitent pas l’installation d’une grille ou d’une structure métallique.

Plus facile à mettre en place que la première technique, l’isolation par panneaux isolants ne doit pas être combinée à la pose d’un pare-vapeur : les blocs de béton sont perméables à la vapeur, ce qui permet aux murs de conserver leur comportement hydromécanique. En réalité, ils la stockent et la restituent ensuite, sans endommager le matériau isolant. Cette méthode ne peut cependant pas être utilisée dans toutes les situations ; il est nécessaire d’avoir une certaine épaisseur de mur par exemple, mais aussi de choisir une peinture perméable à la vapeur lors de vos travaux de décoration, ce qui vous permettra d’obtenir un résultat optimal.
 

Éléments à surveiller

Si vous avez pour projet d’améliorer l’isolation de votre habitation en opérant par l’intérieur, certains éléments devront être surveillés de près. Tout d’abord, soyez attentif aux ponts thermiques entre les étages. La jointure entre les différents éléments isolants peut parfois être difficile à réaliser, et pose alors des soucis, notamment lorsqu’elle laisse entrer le froid. Pensez également à bien réparer les infiltrations d’humidité ainsi que les fissures qui se seraient formées dans vos murs avant de réaliser l’isolation. La pose d’une couche d’endiguement vous permettra à elle seule de créer une véritable barrière entre vos murs froids et la couche isolante.

Enfin, le point le plus important consiste à avoir une bonne ventilation de votre habitation. La solution idéale serait de faire installer une ventilation mécanique dans votre maison ou appartement, afin de garantir une circulation optimale de l’air entre les différents espaces. Toutefois, vous pouvez le faire manuellement, en aérant votre intérieur 10 à 15 minutes par jour. Dans ce cas, il est préférable d’ouvrir vos fenêtres en grand pendant un court laps de temps, plutôt que d’opter pour une ouverture en oscillo-battant durant toute la journée.
 

Pourquoi isoler ses murs par l’intérieur ?

S’il vous est impossible de revoir l’isolation de votre maison via les murs extérieurs, vous avez dès lors la possibilité de vous tourner vers l’intérieur de l’habitation. Cette technique présente de nombreux avantages à ne pas négliger. En effet, l’isolation des murs intérieurs peut se faire en toutes saisons, contrairement à la réfection de façade qui ne peut se faire lorsqu’il gèle ou qu’il pleut. De plus, vous conservez l’aspect extérieur original de votre maison ou appartement, surtout si la façade est classée.

D’un point de vue pratique, la rénovation de l’isolation intérieure ne demande pas de permis d'urbanisme auprès des autorités communales, et peut être opérée en étapes, à votre meilleure convenance. En outre, à moins que vos plafonds ne soient très hauts, vous n’avez pas besoin de monter un échafaudage ou de louer une telle installation. Enfin, la pose d’un isolant sur vos murs intérieurs est bien moins onéreuse que le ravalement et l’isolation d’un mur extérieur.

Mais ces travaux ont également des inconvénients dont vous devez être informé avant le lancement d’un chantier d’une telle envergure. Tout d’abord, la pose d’une isolation par l’intérieur doit être réalisée par un expert : elle est particulièrement difficile, notamment pour éviter l’apparition de ponts thermiques et de problèmes d’humidité. De plus, elle entraîne une perte d’espace de vie, vos murs étant plus épais. Vous devrez enfin réaliser de nombreux travaux de finitions : radiateurs à déplacer puis à réinstaller, pose d’allonges sur les appuis de fenêtre, appareillage électrique à refaire, etc. Votre espace intérieur doit effectivement être entièrement repensé.