Primes à la rénovation 2019 : Région wallonne

Du neuf pour vos travaux de rénovation

Loupe sur une maison et calculette

Vous habitez en Région wallonne et souhaitez entreprendre des travaux de rénovation dans votre logement ? Bonne nouvelle ! En 2019, l’administration a prévu de simplifier les procédures de demandes de primes. Cependant, la date d’entrée en vigueur de ces nouvelles mesures devrait attendre le mois de juin, lorsque les arrêtés d’application auront été publiés. Dès lors, le régime de 2018 reste encore d’application.

Retrouvez ci-dessous et en détail toutes les informations sur ces aides financières visant à inciter les propriétaires à rénover leur habitation de manière énergétique.

 

Travaux concernés et montants des primes

En 2018, les aides se répartissaient en quatre grands pôles. Il en va de même en 2019, mais certains montants ont été modifiés.

  1. La toiture
  • Le remplacement de la couverture de la toiture (min. 1 versant et max 150m²/an) : le montant base est de 6€/m², mais peut varier en fonction de la catégorie de revenus du ménage à laquelle vous appartenez.
  • L’appropriation de la charpente (en cas d’isolation) : de 500 à 1.500€.
  • Le remplacement d’un dispositif de collecte et d’évacuation des eaux de pluie : de 200 à 600€.
 
  1. Les murs et les sols
  • L’assèchement des murs en vue de résoudre des problèmes d’infiltration ou d’humidité ascensionnelle : à partir de 5€/m²
  • Instabilité des murs (renforcement ou reconstruction) : à partir de 8€/m²
  • Le remplacement des supports des aires de circulations : à partir de 5€/m²
  • L’élimination de mérule et autres champignons, ainsi que du radon (élément radioactif) : de 500 à 1.500€
 
  1. La sécurité
  • L’appropriation de l’installation électrique comportant l’amélioration ou le remplacement du coffret électrique : de 200 à 1.200€.
 
  1. Les menuiseries extérieures
  • Le remplacement des menuiseries possédant un simple vitrage ou ne respectant pas les critères d’étanchéité : de 40 à 120€/m²

En outre, de nouvelles primes sont annoncées pour 2019. Elles concernent le revitrage, l’installation d’un poêle ou d’une chaudière biomasse, ainsi que l’instauration d’un système de ventilation mécanique contrôlée, à simple ou double flux.

Notez aussi que le montant des primes ne peut excéder 70% du total de vos factures (TVAC), et que certains montants de 2019 ne seront plus calculés en fonction des m² mais du nombre de kWh économisé.



Des conditions d’octroi élargies

Afin de bénéficier de ces aides financières, votre bâtiment doit être situé en Wallonie et avoir été occupé en tant que logement depuis au moins 20 ans. Vous devez également être propriétaire ou usufruitier du bien et être majeur (ou mineur émancipé).

Vous devez également remplir ou vous engager à remplir, dans les 12 mois, une des conditions suivantes :

  • Occuper le logement pendant une durée minimale de 5 ans.
  • Mettre le logement à disposition d’une AIS (agence immobilière sociale) ou d’une société de logement de services pour une durée minimale de 6 ans.
  • Mettre gratuitement et à titre de résidence principale la totalité du logement à la disposition d’un parent pour une durée minimale de 1 an.

Par ailleurs, les conditions d’accès ont été élargies en 2019. Si précédemment, une limite de revenus imposables du ménage était d’application ; désormais, les familles dont les revenus dépassent 97.700€ pourront elles aussi bénéficier de la prime, dont le montant sera adapté.

Si vous êtes propriétaire d'un bien à louer, vous aurez également la possibilité de bénéficier d’une aide, à la condition de respecter une grille indicative de loyers lorsque vous mettrez votre bien en location.

Une procédure de demande actualisée

L’un des plus grands changements à venir en 2019 est l’obligation de faire appel à un auditeur agréé (et non plus un estimateur public) avant de commencer les travaux, quels qu’ils soient. Celui-ci analysera votre situation et rédigera une feuille de route listant toutes les transformations à effectuer et, surtout, l’ordre de priorité dans lequel ils devront être effectués. Cela permettra de faire les choix les plus rentables.

Après cet audit, vous ne devrez introduire qu’une seule demande auprès d’un guichet unique du Service Public de Wallonie. Cette demande vaudra à la fois pour la prime à la rénovation et pour la prime énergie. L’administration se chargera ensuite de vous verser une prime visant à vous rembourser une partie des frais occasionnés par l’audit.

Vous pourrez dès lors commencer vos travaux, aux côtés de l’auditeur qui pourra vous conseiller et vous accompagner. Les subsides vous parviendront une fois le rapport de suivi de chantier enregistré.
 
Plus d’informations ? Contactez le numéro vert 1718 du Service Public de Wallonie ou consultez leur fascicule consacré aux primes Énergie et Rénovation.

Vous habitez Bruxelles ? Découvrez à quelles primes vous avez droit pour vos travaux de rénovation en cliquant ici !