Primes à la rénovation 2020 : Région wallonne

Du neuf pour vos travaux de rénovation

Loupe sur une maison et calculette

Vous habitez en Région wallonne et souhaitez entreprendre des travaux de rénovation dans votre logement ? Bonne nouvelle : dans le courant de l’année 2019, l’administration a simplifié les procédures de demande de primes, pour créer un système unique de "primes Habitation".

Celui-ci reprend les anciens subsides liés à la rénovation et aux économies d’énergie, et est d’application pour toute demande effectuée en 2020.

 

Travaux concernés et montants des primes

Les aides se répartissent en cinq grands pôles. La nouveauté de cette année est que concernant les travaux d’isolation, les subsides sont désormais calculés en fonction du nombre de kWh économisé.

  1. La toiture
  • Le remplacement de la couverture de la toiture : de 6 à 36€/m².
  • L’appropriation de la charpente : de 250 à 1500€.
  • Le remplacement d’un dispositif de collecte et d’évacuation des eaux de pluie : de 100 à 600€.
 
  1. Les murs et les sols
  • L’assèchement des murs en vue de résoudre des problèmes d’infiltration ou d’humidité ascensionnelle : de 5 à 30€/m², et jusqu’à 36€/mètre courant en cas d’humidité ascensionnelle.
  • Instabilité des murs (renforcement ou reconstruction) : de 8 à 48€/m².
  • Le remplacement des supports des aires de circulations : de 5 à 30€/m².
  • L’élimination de mérule et autres champignons, ainsi que du radon (élément radioactif) : de 250 à 1.500€
 
  1. La sécurité
  • L’appropriation de l’installation électrique ou de gaz : de 200 à 1.200€.
 
  1. Les menuiseries extérieures
  • Le remplacement des menuiseries possédant un simple vitrage ou ne respectant pas les critères d’étanchéité : de 0,15 à 0,90€/kWh économisé.

  1. Les dispositifs écologiques
  • L’installation d’une pompe à chaleur pour l’eau chaude sanitaire, pour le chauffage ou combinée : de 500 à 6000€.
  • L’installation d’une chaudière biomasse : de 1000 à 6000€.
  • L’installation d’un chauffe-eau solaire : de 750 à 4500€.
  • L’installation d’un poêle biomasse local : de 250 à 1500€.
  • L’installation d’une VMC à simple ou double flux : de 500 à 7200€.

Concernant l’isolation thermique du toit, des combles, des murs et des sols, vous pourrez bénéficier d’une aide allant de 0,15 à 0,90€/kWh économisé. Il en va de même pour l’augmentation des rendements de production, de distribution, de stockage, d’émission et de régulation des installations de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Notez cependant que le montant des primes ne peut excéder 70% du total de vos factures (TVAC).



De larges conditions d'octroi

Afin de bénéficier de ces aides financières, votre bâtiment doit être situé en Wallonie et avoir été construit depuis au moins 15 ans. Vous devez également être propriétaire ou usufruitier du bien et être majeur (ou mineur émancipé).

Vous devez également remplir ou vous engager à remplir, dans les 12 mois, une des conditions suivantes :

  • Occuper le logement pendant une durée minimale de 5 ans.
  • Mettre le logement à disposition d’une AIS (agence immobilière sociale) ou d’une société de logement de services pour une durée minimale de 9 ans.
  • Mettre gratuitement et à titre de résidence principale la totalité du logement à la disposition d’un parent pour une durée minimale de 1 an.

Par ailleurs, en 2020, aucune limite de revenus imposables n’entrave le droit à bénéficier de la prime Habitation. Les montants sont octroyés et augmentés en fonction de votre situation financière et familiale. Même au-delà d’un revenu de référence annuel de 97 700€, qui constituait une limite lors des années précédentes, vous pourrez obtenir une aide de la Région.

Une procédure de demande actualisée

Pour obtenir votre prime Habitation, vous aurez d'abord l’obligation de faire appel à un auditeur agréé (et non plus un estimateur public) avant de commencer les travaux, quels qu’ils soient. Celui-ci analysera votre situation et rédigera une feuille de route listant toutes les transformations à effectuer et, surtout, l’ordre de priorité dans lequel ils devront être effectués. Cela permettra de faire les choix les plus rentables.

Après cet audit, vous ne devrez introduire qu’une seule demande auprès d’un guichet unique du Service Public de Wallonie. L’administration se chargera ensuite de vous verser une prime visant à vous rembourser une partie des frais occasionnés par l’audit.

Vous pourrez dès lors commencer vos travaux, aux côtés de l’auditeur qui vous conseillera et vous accompagnera. Les subsides vous parviendront une fois le rapport de suivi de chantier enregistré.
 
Plus d’informations ? Contactez le numéro vert 1718 du Service Public de Wallonie ou consultez le texte de référence consacré aux primes Énergie et Rénovation.

Vous habitez Bruxelles ? Découvrez à quelles primes vous avez droit pour vos travaux de rénovation en cliquant ici !