L’éco-rénovation, pourquoi et comment ?

Consommation d'énergie et éco-rénovation

Enfant et maison verte

L’objectif pour 2050 est simple : diminuer drastiquement la consommation énergétique des bâtiments. Si les nouvelles constructions se doivent de respecter les règles européennes en la matière, le plus grand défi pour répondre aux normes concerne les habitations existantes. Vous avez des travaux à faire dans votre maison ? Pensez donc à l’éco-rénovation !



 

L’éco-rénovation, qu’est-ce que c’est ?

Lorsque l’on rénove un bâtiment, il est de plus en plus essentiel de faire attention à son impact énergétique. C’est le but de l’éco-rénovation. Cela à deux grands avantages : faire baisser les factures de chauffage et d’électricité et limiter les conséquences de notre consommation sur l’environnement.

Il s’agit donc d’effectuer des travaux qui permettent de réduire la consommation d’énergie du foyer. De plus, cela ne coûte pas plus cher que des travaux normaux. Il n’y a donc aucune raison de s’en priver !
 

L’éco-rénovation, quels travaux effectuer ?

Les travaux permettant de réaliser des économies d’énergie peuvent être divisés en trois groupes : ceux qui concernent l’isolation, ceux qui concernent le chauffage et ceux qui concernent l’électricité.

L’isolation

Lorsque l’on réalise l’analyse thermographique d’un bâtiment, on constate assez rapidement que les déperditions de chaleur, et donc d’énergie, peuvent être assez importantes. L’isolation d’une habitation est donc l’un des premiers points à traiter.

Généralement, on commence par le toit, qui enregistre le plus de pertes. Viennent ensuite les murs et finalement le sol si cela s’avère nécessaire. Des matériaux de plus en plus performants font leur apparition, comme les panneaux sous vide et les aérogels. L’isolation peut se faire par l’extérieur ou par l’intérieur.

Outre l’isolation des parois, il est également important de s’intéresser aux ouvertures, et particulièrement aux fenêtres. Changer les châssis et passer au double vitrage superisolants permet de réduire sa consommation de 10 à 15%.

Isoler sa maison peut par contre empêcher les fluxs naturels d’air et provoquer des ponts thermiques et un excès d’humidité à l’intérieur de votre foyer. Pensez donc à bien ventiler pour éviter ces désagréments. Les systèmes de ventilation permettent en outre une meilleure récupération de la chaleur.

Le chauffage

Que ce soit pour faire des économies ou parce qu’elle devient tout simplement trop vieille (plus de 15 ans), changer sa chaudière est un bon geste pour rénover sa maison. Les modèles de nouvelles générations sont beaucoup plus performants, avec un meilleur rendement. Optez donc pour une chaudière à condensation ou à microcogénération.

Vous pouvez également installer des pompes à chaleur qui permettent, selon le modèle, de chauffer l’eau ou l’air de votre maison. Les panneaux solaires servent aussi à chauffer l’eau à moindre coût.

L’installation d’un poêle à pellets afin de réchauffer votre séjour de manière plus écologique constitue par ailleurs une option intéressante. Enfin, l’utilisation de systèmes géothermiques peut être une piste à considérer.

Changer et améliorer son système de chauffage est une entreprise importante, mais il est également possible de mettre en place certains gestes au quotidien afin de diminuer votre consommation, comme baisser le thermostat à 19°C, et même à 16 dans les chambres.

L’électricité

L’électricité est indispensable au bon fonctionnement d’une habitation et notre consommation peut parfois être très importante. Afin de la rendre plus verte, il est possible de s’abonner chez des opérateurs qui garantissent une énergie éolienne ou hydraulique mais aussi de poser des panneaux photovoltaïques. Si vous ne craignez pas les nuisances qu’elles peuvent éventuellement apporter, vous pouvez aussi envisager d’installer une éolienne dans votre jardin. Les systèmes géothermiques dont nous avons déjà parlé peuvent également servir à produire de l’électricité.

A moindre coût, vous pouvez changer vos ampoules pour des économiques ou des led et remplacer vos électroménagers par des nouveaux ayant le label A++ voire A+++. Eteindre la lumière quand on quitte une pièce et installer des multiprises avec interrupteur (les appareils électriques continuant à consommer de l’énergie même quand ils sont éteints) sont autant de petits gestes qui peuvent faire la différence.