Quels matériaux pour une rénovation verte et écologique ?

Les éco-matériaux

Construction avec des matériaux écologiques

Que ce soit pour réduire le montant des factures d’énergie ou pour répondre à certaines exigences environnementales, de plus en plus de propriétaires font le choix de rénover leur habitat de manière verte ou écologique.

Dans cette logique, l’utilisation d’éco-matériaux est privilégiée. Mais quels sont-ils ? Et quelle plus-value apportent-ils à votre construction ? Toutes les réponses dans notre article.



 

Qu’est-ce qu’un éco-matériau ou matériau écologique ?

De plus en plus utilisés dans les secteurs de la construction et de la rénovation, les matériaux dits écologiques s’inscrivent dans les démarches de développement durable et de réduction de consommation énergétique.

Bien qu’il n’existe à l’heure actuelle pas de réglementation officielle concernant les matériaux écologiques, il est possible de les définir comme des matériaux destinés à la construction qui s’inscrivent dans l’ensemble des règles du développement durable, et ce tant au niveau de leur composition que de leur fabrication et de leur recyclage.

Inoffensif sur la santé du fabricant comme du consommateur, durable, réutilisable, peu coûteux au niveau du transport, aussi résistant qu’un matériau classique et dont les impacts énergétiques et environnementaux sont faibles, voici les principaux critères auxquels doivent répondre ces matériaux pour être considérés comme écologiques.
 

Quels matériaux écologiques utiliser pour la rénovation de votre logement ?

Pour la construction :

  • Le bois (pour autant qu’il soit issu d’une sylviculture respectant les principes de développement durable)
  • L’argile expansée
  • La terre
  • Le béton cellulaire
  • Le ciment écologique (ou Celitement)

Pour l’isolation :

  • L’ouate de cellulose
  • Le lin - Le roseau
  • La paille
  • Le bois
  • Le verre cellulaire
  • La laine

Pour les revêtements de sols et muraux :

  • Pierres naturelles (calcaire, ardoise, grès…)
  • Carrelage en terre cuite
  • Tissus textiles
  • Parquets en bois
  • Enduits et peintures sans solvant
  • Linoléum ou caoutchouc

Pour la couverture de toiture :

  • Toiture végétale
  • Terre cuite
  • Chaume
  • Cuivre de zinc

Pourquoi choisir de rénover avec des éco-matériaux ?

Les industries du bâtiment, de la construction et de la rénovation représentent à elles seules environ 10% des émissions de Co2 au niveau mondial. L’utilisation excessive de certaines matières premières pour la construction d’habitats entraîne peu à peu la raréfaction de ressources naturelles. Réduire l’impact environnemental de ces secteurs est donc un enjeu fondamental pour la planète, mais aussi pour notre santé.

Travailler avec des éco-matériaux participe donc activement à la réduction de votre empreinte écologique, mais est aussi très intéressant pour réduire votre consommation d’énergie. Généralement plus performants que les matériaux traditionnels, les éco-matériaux permettent donc de réaliser de réelles économies et d’alléger vos factures.

Sachez aussi que les matériaux traditionnels seront peu à peu remplacés par des matériaux plus écologiques. Investir dès à présent dans une rénovation verte vous permettra donc non seulement d’être parfaitement en règle vis-à-vis des normes environnementales et énergétiques de plus en plus strictes, mais aussi d’augmenter considérablement la valeur de votre bien en améliorant sa performance énergétique.

Éco-matériaux : quel coût ?

Rénover votre logement de manière écologique représente un investissement financier conséquent (environ 15% de plus qu’une rénovation classique). Le coût des éco-matériaux est en effet généralement plus élevé que celui des matériaux dits traditionnels. Sachez cependant que les économies réalisées grâce à ce type de rénovation, et donc le retour sur investissement, sont garanties.

Afin de vous aider à financer vos travaux, l’État belge, les Régions et même certaines Communes octroient des primes et subsides dont vous pouvez bénéficier, moyennant le respect de certaines conditions.

Pour plus d’informations sur ces aides financières, consultez nos articles spécialisés pour Bruxelles et pour la Région wallonne.