Pourquoi et comment rénover de manière énergétique ?

Des travaux ancrés dans une politique globale

Vanne thermostatique

Dans une visée à la fois environnementale et économique, l’Union Européenne s’est donné comme objectif de réduire de 40% ses émissions de CO2 d’ici 2030. En Wallonie et à Bruxelles, cette intention s’est traduite par la volonté d’atteindre, en 2021, le standard NZEB (Nearly Zero Energy Building) ou Q-ZEN (Quasi Zéro Énergie), équivalent à un PEB de A, pour toutes les nouvelles constructions.

Si pour les rénovations, aucune nouveauté n’est à signaler par rapport aux exigences de 2017, il est intéressant de se mettre également à la hauteur de ces standards en optant pour la rénovation énergétique.


 

La rénovation énergétique, qu’est-ce que c’est ?

Par "rénovation énergétique", on désigne les différents travaux qui visent à améliorer les performances énergétiques des bâtiments (maisons, immeubles d’appartements, bureaux…). Autrement dit, ces transformations ont pour but d’accroitre ou de conserver le confort de vie des usagers, tout en minimisant la consommation d’énergie (gaz, électricité, etc.) et les émissions de gaz à effet de serre nécessaires pour l’obtenir. Elles prennent place dans le processus de transition énergétique et écologique de notre pays.
 

Quelques avantages

La rénovation énergétique offre de nombreux avantages.

  • Elle constitue un bon geste pour l’écologie en réduisant vos émissions de gaz à effet de serre et votre consommation d’énergie ;
  • Elle augmente le PEB de votre bien et donc sa valeur en cas de vente ou de location ;
  • Elle apporte un meilleur confort de vie aux utilisateurs du bâtiment ;
  • Elle vous assure une longueur d’avance sur les futures réglementations énergétiques à venir, de plus en plus ambitieuses ;
  • Elle vous permet de diminuer le montant de vos factures, notamment de chauffage, ainsi que votre vulnérabilité par rapport à la hausse du coût des énergies. Cependant, afin de réaliser de réelles économies, ce type de rénovation doit s’accompagner d’un comportement éco-responsable au quotidien.


Comment procéder ?

En fonction des caractéristiques de votre bâtiment, la rénovation peut porter sur différents points. Il est toutefois conseillé de réaliser un audit énergétique au préalable. Cela vous permettra d’avoir une idée des travaux à réaliser et de l’ordre dans lequel les mener. Cette opération sera d’ailleurs l’une des conditions d’octroi des primes énergie et logement en Wallonie dans le courant de 2019.

En règle générale, les premières améliorations à apporter concernent le bâti, à savoir, dans l’ordre : le gros œuvre, l’étanchéité à l’air et l’isolation thermique (du toit, des murs, du plancher, des châssis, etc.). Il est en effet indispensable de disposer de fondations solides avant de commencer à isoler, même si cette action est aussi des plus importantes pour une maison saine.

Dans un second temps, vous devrez mettre en place un système de ventilation efficace et maitrisé pour vous éviter tout problème d’humidité.

L’étape suivante consiste à remplacer, si nécessaire, votre système de chauffage et de production d’eau chaude en optant pour des appareils plus performants et écologiques, tels qu’une chaudière à condensation, à biomasse, ou encore une pompe à chaleur. Vous pourrez également installer des dispositifs de régulation ou de programmation de la chaleur, ainsi que des équipements fonctionnant aux énergies renouvelables (panneaux solaires, capteurs thermiques, etc.).