Les différentes étapes d'une rénovation de façade

Pourquoi faire ravaler sa façade ?

Echafaudage sur façade

Les raisons de rénover sa façade ne sont pas seulement esthétiques. En effet, un rafraîchissement et un ravalement des murs extérieurs contribuent à protéger l’ensemble du bâtiment, à prévenir les problèmes d’humidité et à garantir une bonne isolation thermique.

C’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel à une entreprise spécialisée qui pourra effectuer les travaux suivants :


 

1. Le nettoyage

Faire nettoyer sa façade régulièrement est le plus simple et peut éviter bien des problèmes plus coûteux à résoudre. Il existe plusieurs méthodes de nettoyage :
 

  • Le gommage convient à toutes surfaces. Les salissures sont retirées de manière circulaire à l’aide d’une poudre non-abrasive projetée avec de l’air comprimé.
  • Autre technique douce très semblable, l’hydrogommage projette également de la poudre associée avec de l’eau.
  • Pour les saletés tenaces, le sablage donne d’excellents résultats. Des grains de sable (ou une poudre abrasive) sont soufflés par haute pression sur la façade. Cette technique plus agressive est déconseillée sur des murs poreux et fragiles.
  • Réservés au bois et au béton, le ponçage et le peeling sont également des solutions de nettoyage sans eau. Elles permettent de nettoyer et de lisser la surface. Le peeling étant moins agressif, il est préféré au ponçage pour les surfaces délicates et les bâtiments classés.
  • Le nettoyage à haute ou basse pression utilise de l’eau qui est projetée directement sur la façade. Il est conseillé d’y recourir annuellement, de préférence lorsque les températures sont douces pour éviter le choc thermique de l’eau chaude contre le mur.
  • Enfin, le nettoyage chimique consiste à appliquer directement sur la façade des solvants, acides et savons industriels. Confiez ce travail à un professionnel qui connaîtra les produits adaptés selon la surface à nettoyer.

2. Le rejointoiement ou rejointoyage

Si les joints sont endommagés, outre les inconvénients esthétiques, cela peut causer des problèmes d’infiltration et des fissures. Il faut donc procéder à leur restauration dans les meilleurs délais. Après avoir retiré les joints abîmés, on procède au rejointoyage à l’aide de mortier.
 

3. La pose d’enduits de façade

Essentiels pour prolonger la durée de vie de votre façade, les enduits existent sous plusieurs formes :

  • L’enduit hydraulique à base de ciment uniformise les défauts et imperfections des murs extérieurs et protège des intempéries.
  • Le crépi est appliqué en complément d’un autre enduit de protection et a surtout des qualités décoratives.
  • Les enduits à la chaux ont d’excellentes capacités isolantes et permettent de camoufler certaines inégalités des murs.

4. Les bardages

Très esthétique, le bardage sert également à renforcer les performances techniques du bâtiment. On peut le trouver en bois, mais aussi en béton, PVC, métal, terre cuite, ciment ou ardoise.

5. La peinture

Touche finale indispensable pour une belle façade comme neuve, la peinture adaptée existe sous plusieurs formes et chacune a ses avantages.

La peinture Pliolite convient à tous les supports et est particulièrement performante dans les régions à fortes variations climatiques. Cependant, elle doit être appliquée sur une surface bien lisse car sa texture est très fluide.

L’acrylique apporte une protection sans égale contre les rayons UV. C’est également la moins chère.

Enfin, la peinture siloxane, grâce à ses vertus hydrofuges, préserve vos murs de l’humidité.